Van Gogh Vincent

1853-1890 : Presque inconnue à sa mort, l’œuvre de Vincent Van Gogh eut pourtant une influence majeure sur l’avènement de la peinture moderne, en particulier du fauvisme et de l’expressionnisme. Fils de pasteur hollandais, Van Gogh cherche longtemps sa voie avant de se tourner définitivement vers la peinture à l’âge de 27 ans. Il se veut d’abord peintre des humbles et représente la misère des Mangeurs de pommes de terre (1885) de son pays. A son arrivée à Paris en 1886, sa vision se transforme : il fait la connaissance de peintres post-impressionnistes, et est marqué par la fraîcheur de vue et la liberté picturale de Toulouse-Lautrec et Gauguin. Influencé par les estampes japonaises (il copie Le Prunier en fleurs d’Hiroshige, 1887) et par le divisionnisme de Signac, il dépasse l’impressionnisme par l’intensité expressive de ses toiles, notamment dans les portraits (L’Italienne, 1887) et natures mortes. En quête perpétuelle d’absolu, le peintre, qui signe ses œuvres du seul « Vincent », part en 1888 pour le Midi de la France, où il cherche la lumière et les couleurs saturées d’une nature écrasée de soleil. Il est rejoint par Gauguin, et leur échange artistique se révèlera fécond (Café de nuit à Arles, 1888), jusqu’à l’épisode tragique de l’oreille coupée. Frappé par des accès de folie de plus en plus fréquents, Van Gogh lutte contre la perte de sa lucidité et transfère dans ses tableaux la douleur de ce combat : interné à l’asile de Saint-Rémy-de-Provence, il peint des visions sinueuses et dynamiques de la nature transfigurée (La Nuit étoilée, 1889). Il s’installe ensuite à Auvers-sur-Oise, où il est surveillé par le docteur Gachet, et produit pendant deux mois plus de 70 toiles (L’Eglise d’Auvers, 1890), avant de se tirer un coup de revolver dans la poitrine.

Vous aimez cet artiste !! confiez nous la reproduction du tableau que vous préférez.

Voici 1–24 sur 33 résultats