Tél. 06 52 17 80 99

Kirchner Ernst L.

1880-1938 :Peintre et graveur expressionniste allemand, Ernst Ludwig Kirchner est l’un des membres fondateurs du groupe Die Brücke, groupe majeur des avant-gardes du début du XXe siècle.

Né en Bavière, Kirchner étudie l’architecture à Dresde et à Munich de 1901 à 1905. Cette année-là, il fonde avec ses compagnons d’études Fritz Bleyl, Karl Schmidt-Rottluff et Erich Heckel le groupe Die Brücke (Le Pont), dont le but est de se démarquer du style traditionnel académique pour trouver un nouveau mode d’expression, qui formerait un « pont » entre passé et présent. Ils entendent ainsi donner une forme de réponse contemporaine à des artistes tels Albrecht Dürer ou Matthias Grünewald, reprenant des techniques anciennes issues de leur tradition nationale comme la gravure sur bois.

Le groupe rédige un manifeste, gravé dans le bois, réclamant « la liberté dans ses œuvres et sa vie ». En 1906 a lieu leur première exposition, centrée sur le nu féminin, à Dresde. De 1907 à 1911, Kirchner place ses nus dans les paysages de Moritzburg et de l’île de Fehmarn, avant de s’installer à Berlin, où il fonde avec Max Pechstein le MIUM Institut, destiné à enseigner la peinture de façon plus moderne — l’école ferme dès 1912.

A partir de 1913, Kirchner affirme son individualité en organisant une exposition personnelle au Folkwang Museum d’Essen. Il peint durant les deux années suivantes des « Großstadtbilder » (toiles de la grande ville), montrant les rues de Berlin.

Engagé dans l’armée allemande en 1914, l’artiste est rapidement démobilisé après une dépression nerveuse, et est soigné dans des sanatoriums en Suisse. Il s’installe à Davos en 1918, et se consacre presque exclusivement à des scènes de montagne, renonçant, dit-il, à la superficialité de la vie moderne. Cependant, son succès grandit dans les années 1920, ce dont témoignent plusieurs expositions en Allemagne et en Suisse, un catalogue raisonné de son œuvre graphique, une commande murale pour le Folkwang Museum en 1927, ou son exposition à la Biennale de Venise en 1928.

En 1933, Ernst Ludwig Kirchner est qualifié d’« artiste dégénéré » par le régime nazi et on demande son renvoi de l’Académie des Arts de Berlin. Quatre ans plus tard, plus de 600 de ses œuvres sont retirés des musées allemand, puis vendus ou détruits. Traumatisé par ces événements et l’imminence de la guerre, Kirchner se suicide en 1938.

Vous aimez cet artiste !! confiez nous la réalisation de la copie du tableau que vous préférez.

Voici 1–24 sur 27 résultats