Tél. 06 52 17 80 99

Caillebotte Gustave

1848-1894 : Gustave Caillebotte naît à Paris en 1848, dans une famille de riches industriels. Jeune diplômé de droit, il s’engage dans la Garde nationale lors de la guerre franco-prussienne de 1870. Tardivement, il débute la peinture et suit un parcours académique qui le mène à suivre les cours de l’Ecole des Beaux-Arts à partir de 1873. Il fait alors la connaissance des impressionnistes, et se lie plus particulièrement avec Edgar Degas et l’Italien Giuseppe de Nittis.

En 1874, le père de Caillebotte meurt. L’artiste hérite alors d’une fortune qui lui permet de se consacrer exclusivement à la peinture, et même de soutenir ses amis peintres Renoir, Degas et Monet, notamment en collectionnant leurs œuvres. En 1876, il participe à la seconde exposition impressionniste. A cette période, il peint des scènes d’intérieur (Les Raboteurs de parquet, 1875), des portraits, proches de ceux de Degas (Portrait de Madame Caillebotte, 1877), et des scènes de la vie parisienne (Place de l’Europe, 1876).

Dans les années 1880, Caillebotte s’isole dans sa propriété des bords de Seine, à Gennevilliers. Là, il se consacre de plus en plus à deux de ses activités favorites, en dehors de la peinture, l’horticulture et la construction navale. À partir de 1890, il ne peint plus que des œuvres de petit format et décide de ne plus montrer son travail.

Quatre ans plus tard, il meurt précocement d’une congestion pulmonaire, à l’âge de 45 ans. Il lègue sa collection de 67 toiles impressionnistes (par Cézanne, Degas, Monet, Renoir, Pissarro, Sisley) à l’Etat français, qui, après de violentes polémiques, n’en acceptera finalement, deux ans plus tard, que 38…

Vous aimez cet artiste !! confiez nous la réalisation de la copie du tableau que vous préférez.

Voici les 11 résultats