Tél. 06 78 31 24 94
la toilette, Henri de Toulouse Lautrec

la toilette, Henri de Toulouse Lautrec

100,00

1896, 54*67 cm, Paris musée d’Orsay

Choisissez une dimension

IMPORTANT

Pour toute autre dimension, merci de faire une demande par mail

Ajoutez un cadre!

UGS : toulouse lautrec 3 Catégorie : Étiquettes : , ,

Description du produit

Reproduction de tableaux réalisée à la main, à la peinture à l’huile sur toile de lin, livrée gratuitement (en France métropolitaine) avec châssis sous 6 semaines maximum.

Dès son enfance, Lautrec avait été le familier d’un atelier de peintre et plus précisément un peintre de chasses, de chevaux et de chiens, René Princeteau. Princeteau n’était sans doute pas un grand peintre mais, chez lui, Lautrec rencontra des artistes et trouva des modèles. Il se mit à peindre et à dessiner les chevaux qu’il ne pouvait pas monter et, quand Princeteau vit les dispositions qu’il montrait, il lui choisit un maître : ce fut Bonnat. De l’atelier Bonnat, où il ne resta que peu de temps, le jeune homme passa à l’atelier Cormon ; mais si l’influence qu’exerça sur lui Cormon fut médiocre, il se lia avec Van Gogh, Gauzi, Claudon, Anquetin,, qui ne jurait que par Delacroix, Degas, Manet, Renoir et les Japonais. «Son maître d’élection, écrit Gauzi, était Degas ; il le vénérait. Ses autres préférences parmi les modernes allaient à Renoir et à Forain. Il avait un culte pour les anciens Japonais ; il admirait Vélasquez et Goya et, chose qui paraîtra extraordinaire à quelques peintres, il avait pour Ingres une estime particulière.»

 

Information complémentaire

Poids 0.2 kg